Le tourisme chinois en France

Avec un niveau de vie qui continue de s’améliorer en Chine et des dépenses associées aux vacances et aux loisirs qui suivent, les Chinois prennent l’habitude de voyager plus, tant à l’intérieur de la Chine qu’à l’étranger. Et le potentiel est gigantesque, car les statistiques montrent que moins de 10% de la population chinoise voyage à l’étranger. La Chine a par ailleurs mis en place, avec les principales destinations touristiques dans le monde, des politiques de collaboration visant à raccourcir les formalités de visas dont bien entendu la France fait partie.

Paris, première ville européenne choisie comme destination par les touristes chinois à bien évidemment souffert des récents évènements terroristes qu’a rencontrés le pays affectant ainsi le flux de touristes chinois vers la capitale. Néanmoins, la France et la Chine mettent en oeuvre les meilleures solutions afin de dynamiser de nouveau les échanges et accès aux sites touristiques des deux pays.

Principaux clients des célèbres galeries Lafayette du boulevard Haussman à Paris, les touristes chinois se sont vus ouvrir une annexe du grand magasin afin de désengorger les files d’attente du bâtiment principal. Cette annexe, ouverte depuis le 15 mars dernier, est exclusivement réservée à une clientèle asiatique. En effet, les clients chinois comptent à eux seuls plus de 25% du chiffre d’affaires de l’enseigne. Le bâtiment, situé sur le trottoir d’en face offrira un confort et une expérience d’achat plus adapté à une clientèle toujours plus exigeante, mais néanmoins grande amatrice de nos produits français.

Une image des produits français en chine :

Les produits français ont toujours un franc succès grâce à cette réputation d’élégance à la française que notre pays réussit si bien à entretenir aux yeux du monde entier. La classe moyenne supérieure chinoise est une classe dont les moyens augmentent de jour en jour et qui ne font pas(ou très peu) attention à leurs dépenses, ainsi, ces clients aisés ne se refusent pas quelques passages dans les plus beaux restaurants français présents en Chine, dont la cuisine raffinée et les rideaux de luxe rappellent l’image « parfaite » de cette France qui leur plait tant.

La relation franco-chinoise :

Depuis maintenant presque 10 ans, les deux acteurs de cette relation commerciale travaillent main dans la main et tentent d’équilibrer ces échanges. Bien que portée par la mondialisation, la Chine reste encore bien « recroquevillée » sur un « protectionnisme » comme M. Cazeneuve l’a mentionné lors de sa visite à Pékin du 21 au 23 février 2017, la discussion ne s’est bien entendu pas arrêtée sur ce point. Point marquant de cette visite, la signature d’un accord de reconnaissance des permis français  et chinois pour les citoyens expatriés dans ces deux pays respectifs relançant ainsi 2017 vers de nouveaux horizons aux côtés de la Chine.

Bernad Cazeneuve a ainsi déclaré lors de sa visite que :

«[…] Nos deux pays partagent également une préoccupation primordiale pour les jeunes, la culture et l’ouverture au monde. À cet égard, plusieurs accords signés aujourd’hui nous permettront d’accroître les échanges humains entre la France et la Chine: sans compréhension entre les peuples, il ne peut y avoir de liens durables entre deux pays.

L’accord sur la reconnaissance mutuelle des permis de conduire qui, à son entrée en vigueur, augmentera la mobilité des personnes de nos deux pays; et une lettre d’intention initiant un programme de visites mutuelles de jeunes chercheurs de haut niveau qui ouvre de nouvelles perspectives de coopération scientifique, technologique et innovante[…] »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *